Maichau, Pu Luong

Culture du riz au Vietnam, comment on cultive le riz?

La vie locale au Vietnam

Expliquer la culture du riz au Vietnam

La culture du riz est un subjet préféré des touristes quand ils visitent Vietnam. Parce que dans mon pays, de Delta de Mekong au delta du Fleuve rouge, de la montagne à la plaine, partout on voit partout les rizières. En plus, la culture du riz est notre tradition, forme la culture vietnammienne.

De nos jours, Vietnam devient deuxième exportateur du riz du monde. Parce que on a élargit la superficie cultivalble du riz. En effet, il y a bien de copératives qui cultivent le riz à exporter.

Pour cultiver le riz, on doit réaliser beaucoup d’ étapes différentes:  Semaille, Labourage, Hersage, Repiquage du riz, Irriration et la récolte. Dans cet article, je vais tout expliquer la culture du riz au Vietnam.

moi, explication de culture du riz à mon groupe
moi, explication de culture du riz à mon groupe

Semer le riz

semer-les-germes-de-riz
semer-les-germes-de-riz

Tout d’abord, on trempe les granies du riz de semence dans l’eau 48 heures. En suite, on les bien enferme dans un panier et les mets à l’ombre. Par conséqent, elles donnent les germes. Après cela, on va les semer dans petit parcel détrempé pour avoir les semis.
En attendant que le semis qui pousse, on doit préparer la terre. En effet, Ce sont de labourage et la herse.

Labourer avant de la cultive du riz au Vietnam

labourer
labourer

Après avoir semé le germe, le travail en suite est de labourer. Donc, on profite de la force d’un buffle, ou bien d’un taureau. C’est à dire il tire la charue. En suite, L’agriculteur va distribuer des fumiers sur ses terres. Et puis, on doit faire venir l’eau dans la rizière à aide de système d’ irrigation.

irrigation

écoper
écoper

En vue de faire venir l’eau à la rizière, on doit utiliser l’écope. Après cela, on va hersser.

Herser

herser
herser

Quand il y a de l’eau dans la rizière, donc, on va herser. En effet, on utilise le buffle qui tire la herse. Grâce à cette étape, la terre qui devient la boue détrempée est prête à la culture du riz.

Arracher les semis

arracher-les-semis
arracher-les-semis

Un mois après le semaille, les semis sont poussés et serrés dans le petit parcel. Pour cultiver, alors on arrache les jeunes plants et les repiquent dans la grande rizière où on a bien hersé.

Repiquer le riz- une étape importante dans la culture du riz

moi et ma touriste Vero repiquent le riz
moi et ma touriste Vero repiquent le riz

Pour la culture du riz, évidement par la main, on prend 3 plants et puis les repique dans la terre détrempée. à noter que il faut garder régulièrement intervale les plantes de 20 à 25 centimettres environ.

irrigation continue

Système-d'irrigation-en-roue-à-eau
Système-d’irrigation-en-roue-à-eau

Après le repiquage, une étape très importante aussi, c’est à dire que il faut toujours regarder le niveau de l’ eau dans la rizière. Puis que c’est le riz inondé, sans l’eau, il ne pousse pas. C’est pourquoi on a du creuser les canaux. Mais le canal est toujours plus basse que la rizière. C’est pour ça, on doit utiliser écope à 4 cordes- un panier en bambou tressé. il faut également 2 personnes qui tiennent et tirent les cordes pour faire venir l’eau dans la rizière.

La récolte- la récompense dans la culture du riz

mes touristes récoltent le riz avec les locaux
mes touristes récoltent le riz avec les locaux

De permière étape jusqu’à ici, il faut 3 mois. Donc, à ce moment là, le riz est mûr. Effectivement la couleur devient jaune. De même, la rizière est comme un tapis jaune et immense. Donc, on va récolter le riz à l’aide de faucille. Finalement, on doit le battre pour séparer le riz de la paille.

Combien récolte par an?

Récolter-le-riz
Récolter-le-riz

Dans le delta du Mekong, il y a 3 récolte par an. à la campagne au Nord, il y en a deux. à la montagne, on cultive le riz sur les terrasses, donc ça dépende de l’eau de chaque région, on a une ou deux récoltes par an

Battage

Battage
Battage

On a séparé le riz de la paille en frapant sur une pierre plate ou un billot de bois. Cependant, maintenant, on utilise marchine à pédale pour faire sortir le riz de la paille.

Décortiquer

Moi,-expliquer-le-décorticage-du-riz-par-moulin
Moi,-expliquer-le-décorticage-du-riz-par-moulin

Pour décortiquer, on utilise le moulin. Alors il se compose d’une meule mobile actionnés sur une meule dormante. Au millieu du moulin, il y a un trou. à chaque fois, on tourne la roue supérieure, alors le riz est tombé et cassé. En conséquence, l’écorce est enlevé. Après cela, on doit vanner pour enlever le écorce et ramasse aussi le riz.

Blanchir le riz

piler-le-riz
piler-le-riz

Le riz décortiqué est traité encore dans un mortier en bois ou en pierre. C’est à dire que on doit piler pour enlever le son du riz. Après cela, on a en effet le riz tout blanc.

Cultive du riz au Vietnam, c’est boulot dûr des paysans

bol de riz
bol de riz

Voilà, ce sont les étapes pour la culture du riz au Vietnam. Alors, pour avoir un bol du riz au repas, le riz doit passer le long chemin de trois mois grâce au travail dur des paysans. C’est pour ça, pendant le repas, les parents souvent apprennent aux enfants à respecter le travail des paysans, et à ne pas gaspirer le riz. Car chaque graine du riz contient les gouttes de sueur des paysans.

Les circuits que on peut admirer les rizières

Au Vietnam, il y a beaucoup de circuits différents que on peut voir les rizières…

 

 

Hoc D.Q

Je suis le guide francophonne expérimenté local au Vietnam, également organisateur des circuits authentiques au Vietnam et au Cambodge

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page